Retrouvez nous sur Facebook :
service client
06 98 19 60 19                                          
Contactez-nous >
Du Lundi au Vendredi
de 10H à 17H


                                                 
   Lyon (69)                    Le Mans (72)
                                                                              
  PAIEMENT SÉCURISÉ :        







Garantie horloger
2 ans + 1 an offert

mon panier
Déconnexion
livraison offerte
des 1€ D'achat

RETRAIT EN MAGASIN LE MANS      le jour même  pour toute commande internet passée avant 18H                           *(sauf marques mentionnées)      

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Rechercher une montre

Par mécanisme :
Par affichage :
Par fabrication :
Par bracelet :
Par couleur :
Par mot clef :

Pour :

Par marque :

L'HISTOIRE DES MONTRES CITIZEN

L'HORLOGERIE AU JAPON


La Japon est connu pour ses technologies et un perfectionnisme national poussé à l'excellence.
N'hésitant pas à employer tous les moyens à leur disposition, les nippons sont les compétiteurs principaux de l'horlogerie suisse.

Les premières montres ont été introduites au Japon vers 1860. Avec l'industrialisation, les horlogers japonais ont tenté de s'affranchir de la tutelle des négociants suisses, en produisant les montres eux-même, ce qui a engendré une augmentation des taxes à l'importation sur les montres en or de 5% à 50%.
En réponse à ce protectionnisme les importateurs se sont mis à pratiquer le chablonnage (importation de pièces détachées et montage sur place) ce qui a grandement contribué au transfert de technologie.

Robert Schmidt, un horloger établi à Yokohama en 1894 est directement touché par le protectionnisme douanier et décide donc de transférer une partie de son activité sur le territoire japonais en créant un atelier de montage.
Le maire de Tokyo, Goto San, va participer activement à la création de l'institut Shokosa de recherche en horlogerie. Pour cet administrateur il est important que les montres deviennent un objet plus accessible et utilise pour la masse de la population.
C'est ainsi qu'en 1924, Citizen, la première montre de poche de l'institut est lancée sur le marché.
Dès 1927, Shokosa devient la deuxième plus grande fabrique de montres du Japon.

LES MONTRES CITIZEN


La marque de montres Citizen a été fondée en 1930, de la fusion de la maison Schmidt et de l'institut Shokosa,
Véritable artisan horloger, l'entreprise tire son savoir-faire de sa longue expérience dans le domaine de l'horlogerie et une technologie constamment améliorée, afin de pouvoir toujours innover.
Devenue l'un des plus gros exportateur de montres au monde dans les années 80, Citizen développe un concept inédit sur le marché avec sa montre Eco-drive en 1995.
Capable d'utiliser n'importe quelles source lumineuse pour se recharger, la montre Citizen Eco-drive reste l'une des exclusivités de la marque qui n'a cessé d'améliorer le concept au fil des années.
Couvrant une large gamme de prix, Citizen dispose de nombreux modèles de montres dans son catalogue.
Bien qu'elles soient bon marché, ls montres Citizen mécaniques ne manquent pas de précision, et les mécanismes développés dans les premières années de la marque sont encore utilisées sur les montres à calibre automatique.

L’histoire des montres Citizen est exemplaire d’une industrie horlogère née d’un processus de transfert technologique.
La marque est également connue pour ses coopérations avec des marques étrangères comme:
- Bulova pour la production de montres diapason
- Méroz pour la fabrication de pierres d’horlogerie
- Lip pour l’horlogerie électrique.

Pouvant être considérée comme une véritable manufacture horlogère, Citizen s'avère être une marque très intéressante, avec des concepts innovants comme la montre Eco drive mais aussi le reste de son catalogue avec des produits de qualité.

Nos garanties

mise à la taille
offerte

service réparation
toutes marques

retours sous
14 jours gratuits

Garantie horloger
2 ans + 1 an offerts

forfait révision
75€